ITW – Ève Gentilhomme, illustratrice

Publié le 15 septembre 2020

L’équipe du 6PAR4 a eu la chance de pouvoir travailler avec l’illustratrice Ève Gentilhomme pour illustrer le 3ème trimestre de 2020, et plus particulièrement le concert de Crystal Murray. Aujourd’hui, on vous propose d’en découvrir un peu plus sur elle et sur son travail à travers une courte interview. 

Qui es-tu ?

Je m’appelle Ève Gentilhomme, je suis illustratrice et directrice artistique freelance. Je travaille essentiellement pour l’édition, l’événementiel, et la presse. Je dessine aussi pour mon plaisir évidemment et parfois je les publie sur mon compte instagram.

Ton univers graphique en quelques mots ? Tes influences graphiques ?

Je dirais que mon univers graphique est coloré, brut, parfois engagé et poétique peut-être ? Au niveau de mes influences, c’est surtout un mélange de ce que j’aime, de ce que je vois dans la rue, dans une expo, au cinéma, un texte, une musique… Je dessine souvent (tout le temps ?) des femmes parce que c’est important de nous représenter et de nous mettre en avant.

Un ou des futurs projets perso dont tu voudrais qu’on parle ?

Pour cette fin d’année j’ai deux albums jeunesse dont j’ai réalisé les illustrations qui vont sortir. Le premier s’appelle “L’enfant fleuve” c’est un texte poétique et écologique avec beaucoup de sens, il a été écrit par Cécile Elma Roger et sortira le 31 octobre aux Éditions Le Diplodocus.

Le deuxième “La nuit tombe, maman rêve” sortira courant novembre chez La tête ailleurs, il aborde un tout autre sujet : celui des mamans solos. C’est un livre qui est né pendant le confinement, en collaboration avec Luna Granada et Cécile Dumoutier qui ont écrit le texte.

Je suis très contente de ces deux collaborations, les sujets abordés sont aussi beaux qu’importants et c’est un vrai rêve d’enfant qui se réalise pour moi d’illustrer des livres pour enfants.

Ton morceau / album du moment ?

Je ne fonctionne pas vraiment pas album, mais plus par phase d’une ou deux chanson que j’écoute en boucle jusqu’à la prochaine. Ces derniers mois j’ai beaucoup écouté Yseult, notamment “corps” que j’ai du streamé 1000 fois, sa sensibilité et sa créativité me touche.

Le meilleurs concert de ta vie ?

J’ai pleins de beaux souvenirs en concert, je dirais que l’un des plus beaux reste The Kills il y’a deux ans à Rock en seine. Et juste pour le symbole il y’a eu aussi Kathleen Hanna que j’ai eu la chance de voir performer il y’a 4 ou 5 ans, c’est resté gravé dans ma tête.

Autres actualités

Emissaire – Nouvel EP

Emissaire, projet lavallois soutenu par cinqtrois a sorti son premier EP il y a quelques jours. Les 4 titres ont été enregistrés et mixés au […]

Opération Pianissimo – by Le Pole since 2016

A destination des musiciens amateurs et des techniciens mayennais, le dispositif Pianissimo permet de s’équiper de protections auditives moulées à son conduit auditif au tarif […]

Retour en image – Brasier + Johannes

Quelle joie de réouvrir le 6PAR4 à l’occasion du festival du Chainon Manquant 2020 ! Aujourd’hui, on vous propose un petit retour en photos sur […]