Mansfield.TYA + 1ère partie / jeudi 17 mars 2022

Achetez votre billet !

Concert

Mansfield.TYAFrance / Chanson française / Indie Folk

21h

Depuis 2002, Rebeka Warrior (Sexy Sushi & KOMPROMAT), poète de nuit, productrice de jour, passée par les beaux-arts, et Carla Pallone (VACΛRME), compositrice, violoniste baroque devenue multi-instrumentiste, forment Mansfield.TYA.

Si on connaissait jusqu’à présent le monde sensible de Mansfield.TYA : sens de la mélodie, mélancolie et minimalisme, aujourd’hui, le groupe revient avec une ôde poétique New Wave​.

Avec monument ordinaire, ​à paraître en février 2021, Rebeka et Carla réalisent leur cinquième album.
L’exigence du duo est telle qu’il leur faut à chaque album réinventer leur relation, attendre que les planètes s’alignent à nouveau.

Les planètes ont enfin permis 13 titres, comme une superstition.
45 minutes de vie et de mort, de poésie taillée à même la roche, imaginées comme des paroles de Maitre Dogen (philosophe et poète Japonais) sur des mélodies simples et catchy de Jacno.
Un album de mélancolie heureuse, une échappée pour célébrer l’amour furieux de la vie, comme autant de cris du coeur.
Toujours guidées par l’émotion et par une attention constante aux mots, Mansfield.TYA nous confie 13 chansons qui nous font danser même en pleurant.

Riches de leur passé commun : boucles et refrains entêtants, litanies, voix de tous les âges, écriture délicate des cordes, Rebeka et Carla réaffirment une nouvelles fois leur talent de productrices.
Entre danse et dérision (« ​L’Acqua fresca​ », « ​90 FM​ », « N​ i morte ni connue​ »), amoures déçues ou perdues (« ​Auf Wiedersehen​ », « ​Le parfum des vautours​ », « ​Soir après soir​ » ), Mansfield.TYA propose une musique plus électronique, chantée presque exclusivement en français. On peut aussi compter sur des épopées progressives (« ​Le sang dans mes veines ​», « L​ a montagne magique​ »), sans jamais renier le côté fragile et organique des instruments acoustiques (« ​Petite italie​ »).

Leur (sixième) sens de la trouvaille et des rencontres les poussent vers de nouvelles collaborations, pour deux featurings audacieux et inattendus. Deux morceaux avec Odezenne (« L​ e couteau ​», « ​Une danse de mauvais goût​ »), et un avec Fanfan le chanteur de Bérurier Noir (« ​Les filles mortes​ »), viennent ainsi couronner leur beau et intriguant monument ordinaire​.

Pour le visuel également, elles renouvellent leur précieuse collaboration avec l’artiste contemporain Théo Mercier, qui signe avec Erwan Fichou​ ​et Jérémy Piningre la pochette et les photos de presse.
Mansfield.TYA a « des milliers de symboles qui s’envolent », et si « l’histoire est un machin plein de fleurs et de trous », « la fenêtre donne sur toujours », et « les rafales ne détruisent pas tout. »
Mixé par David Chalmin (Thom Yorke, Katia & Marielle Labèque, Bryce Dessner, Shannon Wright, VACΛRME), cet album sera la première sortie du label WARRIORECORDS, fondé par Rebeka Warrior. Un label pensé comme une maison mère, rassemblant techno, poésie sonore, EBM, chanson mélancolique et musique expérimentale (…), sous un même drapeau noir.
Comme pour mieux affirmer qu’après 20 ans d’existence dans le milieu indépendant, il est possible de grandir encore et de défendre des valeurs.

Toujours mues par un besoin impérieux de jouer, de s’exprimer sur scène et de partager leur musique, fidèles à leur tourneur « Wart », Mansfield.TYA sera en tournée à partir du printemps 2021.
L’occasion de les retrouver dans un live dense et puissant, défendu avec la rage et le charisme qu’on leur connaît, et porté par une scénographie imaginée en collaboration avec Jean-Maxence Chagnon (KOMPROMAT, Vitalic).

Un premier single (sortie digitale) sera dévoilé le 4 décembre 2020 suivi du retour sur scène du groupe à l’occasion des Bars en Trans à Rennes le 5 décembre 2020.
La release party de l’album se tiendra à la Maroquinerie à Paris le 3 avril 2021. La date étant déjà complète, le groupe vient d’annoncer une nouvelle date parisienne, le Trianon le 21 octobre 2021.