Fakear + Vapa / samedi 4 mars 2023

Achetez votre billet !

Concert

Ce concert est disponible sur :

FakearFrance / Electro

22h15

1h

‘Talisman’ c’est le nom du nouvel album de Fakear à paraître le 24 février 2023 chez Nowaday Records, il est symbole de renouveau, d’une nouvelle étape pour l’artiste caennais. Après avoir connu l’ivresse d’une ascension fulgurante avec un Olympia sold-out avant-même d’avoir sorti un premier album, des tournées autour du monde devant des foules de milliers de personnes, un disque d’or… Fakear a eu besoin de retrouver Théo. Près du point de rupture, Théo Le Vigoureux avait besoin de réinventer Fakear : revenir à l’essentiel avec spontanéité et surtout honnêteté.

Avec ‘Talisman’, nouveau projet annoncé par les titres ‘Moonlight Moves’ et ‘Altar’ – envoûtants et déconcertants – Fakear laisse place à sa sensibilité et remets au centre de son art des combats assumés comme celui de l’écologie : pour le titre ‘Odyssea’ de Camille Étienne, figure du militantisme écologique. 

VapaFrance / Electro

21h

45 min

Né à Châteaubriant, David est bercé dans un univers rock 70s dès le plus jeune âge. Après une bonne période rap au collège, il débarque dans le metal vers 17 ans quand il décide d’apprendre la guitare en sortant du grenier celle de son père.

Son séjour musical commence à cet âge au gré des rencontres et des premiers jams. Après avoir testé plusieurs groupes plus et quelques désillusions, il décide de composer différemment ordi au bout des doigts. Un ami proche réalisait son premier court métrage et lui demandait d’en faire la musique. C’est à partir de là qu’il découvre la MAO et qu’il ne s’arrêtera plus. Tout s’accélère quand il commence à voyager en train régulièrment.

“À un moment, je voyageais beaucoup en train et je me suis dit que ce serait pas mal d’utiliser ce temps libre pour apprendre à faire quelque chose de nouveau. Musicalement, l’idée de base a tout de suite été de créer un format audio qui interpelle et qui fait réfléchir. Ce qui décrit bien l’univers et l’atmosphère du projet electro punchline. L’idée, c’est vraiment d’avoir un thème par morceau et de provoquer une prise de position à son écoute.”

VAPA, pour Vous n’Avez Pas d’Avis, fait écho à une phrase prononcée par Coluche : « Ils ne vous demandent pas votre avis, ou vous n’avez pas d’avis ? », d’ailleurs samplée dans son premier titre “Coluche et le socialisme en 2017”. Cette interrogation doit nous pousser à aller chercher les réponses et devenir maître de notre destin. Critiquer c’est toujours simple, mais agir c’est autre chose. Avec ce nom, je veux créer un côté quasi dérangeant qui favorise le sursaut, la prise de conscience et la possibilité d’avoir un regard oblique sur tout ce qui nous entoure. C’est important de ne pas se laisser porter et même si le véritable pouvoir humain ne réside pas dans l’individu, mais dans le collectif, cela ne veut pas dire qu’il faut devenir complètement passif!

Son premier titre sort en 2018, aujourd’hui, nous arrivons déjà à 23 singles et trois EP. Selon Clique TV, la sélection minutieuse des passages audio fait brillamment écho à l’état actuel du monde, aux politiques menées, aux mœurs et aux faits de société. En parallèle, l’artiste français collabore avec de nombreux artistes : Cross, Camille Sorel, Cabadzi, I Am Stramgram, Charlotte Cegarra, Mey, ATOEM, Obsimo, TRINIX, Calling Marian, DeLaurentis…

David déménage à Cologne en Allemagne, grosse ville culturelle et carrefour de la musique. Il rencontre beaucoup de musiciens en jams sessions ou en studio. L’ambiance est très inspirante et c’est ce qui lui permet de faire germer de nombreuses nouvelles compositions. Sa collaboration avec Cross (Lukas Lohfink) lui fait découvrir le milieu des clubs allemands. Sa musique s’affine de plus en plus et sa patte se fait remarquer.