Blutch LIVE AV + Swooh + Kmyle / samedi 8 octobre 2022

Achetez votre billet !

Concert

Astroclub par FESTIVAL ASTROPOLIS !

Après le Rex Club, Dehors Brut et le Parc Astérix, le festival breton Astropolis vient insuffler son esprit Rave à Laval. Grande réunion de famille avec ses résidents phare entre groove solaire, bonnes énergies et sensation techno. De quoi communier autour de sa culte injonction : RAVE UP !
Soirée interdite aux moins de 18 ans. Carte d’identité obligatoire.

 

Blutch France / Electronica

Live AV

00h45

1h

D’Astropolis Records au Nova Mix Club, du hip-hop à la soul en passant par des rythmes disco, le beatmaker se démarque. – Ouest France

Révélé en 2014 par Astropolis et les Transmusicales, le producteur Blutch s’est hissé au rang de relève, grâce à de nombreuses sorties sur Astropolis Records, Nowadays, Délicieuse Musique, Barbecue et Dance Around 88, lui permettant de collaborer avec des légendes, comme le pionnier de la house US Terrence Parker ou le gourou de Kompakt Michael Mayer, et la crème des producteurs contemporains : Mézigue, Lauer, Red Rack’em, Strip Steve ou Maxime Dangles. De Laurent Garnier à Tom Trago, Blutch a reçu l’appui des plus grands artistes, et le soutien de médias comme XLR8R, Resident Advisor, Tsugi, Trax ou Radio Nova.
Après des débuts prometteurs entre hip hop et abstract qui ont affolé les plateformes de stream, des vinyles house fiévreux et vagabonds aux influences soulful, des beats disco contemporains et solaires, Blutch affine son travail de production aux milles textures et aiguise une marque de fabrique singulière entre electronica, breakbeat et house, marchant sur les pas de Rone, Bicep ou James Holden. Il en dévoile les premiers contours sur Astropolis Records avec l’EP ‘La Cité des Etoiles’ en 2020, annonçant le début d’une nouvelle et longue aventure sur le label brestois, qui accueillera son premier album au début de 2022,‘Terre Promise’. Un hommage à sa Bretagne natale et un tournant sonore qui révèle une musique électronique suave et généreuse en apesanteur entre electronica, IDM, breakbeat, UK Garage et house. Les trois premiers singles ‘Cobalan’, ‘River’ et ‘Poplar’ annoncent un premier exercice du long-format très réussi, accompagné de remixes de la crème de la scène électronique française et européenne : Jennifer Cardini & Damon Jee, Mézigue, Lauer, Maud Geffray, Madben et Malcolm.

Un album qui prendra toute son ampleur sur scène avec un fabuleux live AV, en collaboration avec le motion designer Romain Navier qui l’accompagne avec une fable visuelle captivante, une immersion totale entre deux mondes, réel et onirique, mixant paysages méditatifs et rêves abstraits. Une scénographie rêveuse et lumineuse qui illustre parfaitement l’univers de Blutch.

SwoohFrance / Techno

23h

1h45

La nouvelle figure montante du breakbeat et de la ghetto techno. – Electro News

La brestoise Swooh s’inspire de tout ce que la Grande-Bretagne et l’Allemagne offrent de meilleur pour livrer des bangers qui font transpirer les danseur.ses, entre electro, house, ghetto, UK garage et techno. En set, la productrice met en émoi son public à chaque passage, aussi à l’aise pour le faire léviter dans une galaxie électro que le boxer dans les vibrations de l’UK bass ou le mettre K.O dans une rave sans compromis.

KmyleFrance / Techno

01h45

1h45

Artisan d’une techno française incisive, Kmyle sort son nouvel EP sur le label du festival Astropolis. Il vient aussi de monter son propre label, Kmyle Records. Deux choses supplémentaires à son réel talent qui lui font valider sa carte membre des “artistes à suivre de Tsugi”. – Tsugi

Depuis sa révélation sur Skryptöm, Kmyle s’est forgé un parcours sans faute, avec ses productions sensibles entre techno brute, mélodies atmosphériques et paysages organiques. Depuis son premier album ‘Northern Landscapes’ sorti sur le label de son ami et complice Electric Rescue, avec qui il partage les projets Möd3rn et Laval, Kmyle s’est vu ouvrir les portes de nombreux labels de prestige : Clergy (Cleric), ARTS (Emmanuel), Materia (Marco Bailey), Mord (Bas Mooy), Still MusicBeardman (Mark Broom), Break New Soil (Gregor Tresher) et Astropolis Records. Autant d’aventures qui l’on fait collaborer avec la crème des producteurs internationaux lors de featurings ou de remixes : Voiski, James Ruskin, Zadig, Ilario Alicante, Cleric
Hyperactif et prolifique, Kmyle est un acharné de la production et un ingénieur aguerri aux machines. Aussi à l’aise en studios que sur scène, ses lives analogiques à l’énergie euphorisante sont la parfaite synthèse de sa techno contemporaine, pure et texturée : un voyage vers des paysages sonores éblouissants brouillant l’espace-temps, qui peuvent s’aventurer dans des profondeurs glaciales et mélancoliques comme des turbulences robustes et périlleuses.  
En 2020, il franchit une nouvelle étape et lance son propre label Kmyle Records inauguré par ‘Wasteland’, un premier EP fracassant encensé par ses pairs (Ellen Alien, Amélie Lens, Emmanuel…) et la presse internationale (XLR8R, Faze…). Fin 2021, il revient avec un deuxième EP sur son label avec un remix de Drumcell. Il aura fallu peu de temps à cet ambassadeur de la nouvelle génération pour se hisser au rang des producteurs les plus excitants de l’hexagone, dont le nom résonne aujourd’hui bien au-delà des frontières, le menant vers les meilleurs clubs et festivals de France et de la planète électronique : Razzmatazz, Suicide Circus, Concrete, Egg London, Rex Club, Piknic Electronik, Tbilisi, Gareporto, Possession ou encore Astropolis.