QUESTION À BORIS ZAIONTCHKOVSKY

À chaque trimestre sa première de couv’, son artiste et son illustrateur. Pour ce programme, c’est Boris Zaiontchkovsky qui s’est prêté au jeu avec une magnifique illustration pour le concert de Nakhane.

 

– Ton univers graphique en quelques mots :

Mon travail a pour objectif de capter les émotions à travers différents sujets et les retransmettre dans le dessin mais aussi dans l’émotion de la couleur.

 

– Tes influences graphiques ?

Il y en a trop, ça va des grands peintres aux illustrateurs d’aujourd’hui en passant par les réalisateurs et la photographie …

 

– Si tu devais choisir une œuvre, laquelle et pourquoi ?

« Le baiser » de Klimt. Parce que l’émotion est présente. Les formes utilisées sont parfaites pour agrémenter cela sans compter les couleurs. C’est une symbiose parfaite.

 

– Un ou des futurs projets perso dont tu voudrais qu’on parle ?

Oui un très gros projet que je porte depuis pas mal de temps. Ce projet sort un peu de mon cadre d’illustrateur. Il a pour objectif de trouver des solutions pour les auteurs de BD : C’est un réseau social de BD numérique, ça sort d’ici quelques mois. L’application permettra à tous les auteurs de créer des BD adapter au numérique et gagner de l’argent avec leurs œuvres et produits dérivés. Leurs droits d’auteurs resteront intacts puisqu’ils leurs appartiendront.

 

 

   

Autres articles à la une