Premier album de Solitude Collective Orchestra

RadouL branK et AnA kAnine vont bien, ils vous remercient.

 

Ils viennent tout juste d’entrer dans l’âge de la maturité en sortant leur premier album, ce qui crée un courant d’air au passage. De la musique frénétique interprétée par des dépressifs, de la musique déprimante jouée par de vrais optimistes, de l’avant garde surannée, du punk ringard, du jazz binaire, des reprises profanes, des hommages à peine dévoilés, pour faire court c’est difficile de vous expliquer ce que vous allez ressentir, après tout nous ne sommes pas à votre place.

 

Le mieux, c’est que vous l’écoutiez : ICI