Hubert Lenoir + The YD + Les Gérards DJ set

Hubert Lenoir

Glam Rock - Québec

Hubert Lenoir, 23 ans, est un jeune garçon, auteur, compositeur et interprète rempli de bonnes intentions. Il a grandi à Beauport en banlieue de la ville de Québec. Étant jeune, Hubert s’initie rapidement à la culture de masse par Vrak TV et les jeux vidОo. Lorsqu’il n’est pas scotché devant le petit écran, il vole les bijoux de sa mère et les porte en cachette.

À 17 ans, il forme avec son frère le groupe The Seasons. En 2014, ils sortent leur premier album intitulé Pulp, à l’origine d’une reconnaissance critique et d’un accueil enthousiaste du public. S’en suit une tournée qui dure plus de deux ans et qui les fait voyager un peu partout dans le monde, de Berlin à Los Angeles. Malgré le succès du groupe, Hubert continue à chanter dans les rues où il offre des performances explosives et excentriques.
Au retour d’une longue tournée, il vit une année de tumultes, d’insomnie, de fast-food et de blockbusters, lors de laquelle s’écrit et s’enregistre Darlène, un album concept qui est accompagné d’un roman du même nom, écrit par NoОmie D. Leclerc, sa meilleure amie et son amie de coeur. L’album se réalise entièrement à Québec, sa ville natale. Hubert Lenoir y marie les influences de R&B, de glam rock, de prog, de rock psychédélique, de jazz et fait de Darlène une oeuvre pop, éclectique, imprévisible et audacieuse.
Darlène est un opéra post-moderne sur le « coming of age » d’une génération.

The YD

Pop - France

Duo de producteurs parisiens accomplis, Yoshi et Dakou, sont aussi connus pour être des instrumentistes émérites: le premier a été clavier de Stromae, le second est la moitié des afropunk Tshegue. Aujourd’hui à eux deux, ils forment The YD, un projet musical où se mêlent leurs influences larges et multiples allant de Pharell Williams à Metronomy en passant par la pop fusion de Gorillaz.
Le tandem compose à quatre mains au milieu d’un « laboratoire », avec un belle complémentarité. L’un maîtrise les harmonies, et l’autre règne sur la rythmique, les deux complices n’en oublient pas pour autant d’ajouter du fond à la forme, à l’instar de « Hoping », track optimiste sur la nature humaine.
Prévu prochainement, leur premier EP « Earth beat », devrait à juste titre, se faire l’écho de notre désir d’un horizon plus green pour une planète dont nous serions dignes. Le visuel de cet EP est un cœur : organe vital, dont les battements amorcent la circulation sanguine, et qui accueille aussi le flux des sentiments. Le double sens va bien aux chansons de The YD, irriguées à la fois par une écriture pop, une pulsation rythmique électronique et une production organique.
Et dans un avenir proche, en décembre, c’est sur la scène des Trans où The YD promet de nous livrer un live aux sensations plus electro. De quoi révéler une autre facette inédite du groupe !

Les Gérards

Rennes

De retour d’une résidence de trois mois à la fête de la bière de Sarzeau, Les Gérards nous proposent la douzième représentation de leur quatrième opus de leur trilogie « En attendant Chantal ». Ce défilé inédit, encore plus rouge que les précédents, nous entraîne dans une enquête sur la disparition d’un plat de falafel et la poursuite du bonheur. L’ensemble d’inspiration baroque n’est pas sans rappeler les premières œuvres de Pietro Maranini, inventeur des pneus souples. Les connaisseurs apprécieront la reconstitution du manège d’époque victorienne.

Les Gérards, un collectif individuel.

Samedi 9 Novembre

20H30 - 2H / 6PAR4


Tarifs

Abonnés :  12 €

En location : 14 €

Sur place : 16 €

Achetez votre billet

Partagez