POWERDOVE + RAMONA CORDOVA

POWERDOVE

États-Unis - Objet folk non identifie

Échappée de son ancien groupe (les ex- cellents The Curtains), Annie Lewandowski concocte avec Powerdove l’un des projets folk les plus intrigants du moment. Avec une voix blanche où résonnent des échos de la chanteuse Nico, elle entonne à tâtons de frêles comptines à la beauté précaire. Cordes qui grincent, cliquetis organiques, piano décharné, nappes ondoyantes et chœurs fantômes dessinent un fragile écrin pour des expérimentations qui se jouent des carcans du couplet/refrain. Découvrir Powerdove sur scène, dévoilant ses mystères, s’annonce comme une expérience intimiste tout à fait fascinante, en équilibre entre grâce et impro- visation.

RAMONA CORDOVA

États-Unis - Songwriter libre comme l’air

Peu d’artistes, a fortiori des hommes, seraient assez facétieux pour prendre comme pseu- donyme le nom de leur grand-mère. C’est le cas de Ramona Cordova, qui se prénomme au civil Ramón Alarcón et se présente comme un bien curieux volatile : auteur à 20 ans d’un superbe album jusque-là orphelin (The boy who floated freely, vraie féérie de folk bohème), le songwriter américain revient sept ans plus tard lorsqu’on ne l’espérait plus. On espère en revanche qu’il continuera, affranchi de toutes contraintes, de nous conter de sa voix fluette et androgyne des petites fables lo- fi à siffler pieds nus dans la rosée. Sa grand- mère Ramona peut être fière de lui.

Mercredi 20 Novembre

20h30 / 6PAR4


Tarifs

Abonnés : 9€

En location : 11€

Sur place : 13€

Achetez votre billet

Partagez