DESTINATION FINALE #CAEN : CLOCKWORK OF THE MOON + GOLDWAVE + FAKEAR

CLOCKWORK OF THE MOON

France – Folk pastoral et polyphonies vocales

Les Américains n’auront pas fait que débarquer sur les plages de Normandie : certains ont semble-t-il aussi investi les platines et I-Pod de nos amis caennais. Car entre les plaines verdoyantes du Calvados et les fameux grands espaces américains, Clockwork of the moon semble dresser un fil pour dialoguer entre amateurs de folk bucolique et d’harmonies vocales à chanter dans les bois. On ne pourra dès lors s’empêcher de voir en eux les cousins locaux des grands Fleet Foxes, qui ont certainement fait leurs gammes ensemble autour d’un feu de camp à Ouistreham ou Seattle.

GOLDWAVE

France – Mélancolie new-wave

Une vague sombre s’abat à l’écoute de ces caennais qui auraient tout aussi bien pu se baptiser Coldwave. C’est même tout un nuancier de noirs et de gris qui est filtré par cette musique ténébreuse frappant aux portes des 80’s et de l’ère glaciaire des guitares. Goldwave réussit alors le même tour de force qu’Interpol à ses débuts : extraire le carbone 14 de ces sonorités figées dans la glace du post-punk, à coups de cascades de réverb’ et de voix spectrales. Avec toujours ce supplément d’âme qui plane en feu-follet et réchauffera les esprits noyés de spleen.

FAKEAR

France – Electr(o)rientale made in Normandy

Jeune beatmaker normand, Fakear n’est pas charmeur de serpents mais bien enjôleur de tympans. Et à défaut de planches à clous, il dispose de quelques jolies pépites électroniques pour épater la galerie. Composés de beats cadencés hip-hop, de samples instrumentaux cristallins et de vocaux féminins cutés avec grâce, les quatre titres de son premier EP Morning in Japan lévitent au-dessus du soleil levant. Parsemés de motifs orientaux, voire délicieusement japonisants, les petits édifices sonores de Fakear exhalent un vent d’exotisme au cœur des circuits imprimés.

Mercredi 2 Octobre

20h30 / 6PAR4


Tarifs

Abonnés : 8€

En location : 10€

Sur place : 12€

Achetez votre billet

Partagez